Equipe de recherche  Axe 1 – ARCHEOLOGIES DU LEVANT  SUD

L’archéologie représente le pilier fondateur de l’activité et de la visibilité du CRFJ, et constitue de ce fait une part importante de son identité. En 2019 l’activité du CRFJ sur l’axe 1 « archéologie du Levant Sud » s’est manifestée par les cinq fouilles archéologiques actives soutenues par le CRFJ (1), par les phases d’études du matériel et de publications (2) et par des actions de formations spécifiques, que ce soit par l’organisation d’un séminaire de formation sur la paléométallurgie ou par l’accueil de doctorant.e.s au CRFJ (3).

Par ailleurs, pour ce qui concerne les événements scientifiques majeurs, un grand colloque de méthodologie comparée (« France and Israel: Methodologies in Medieval Archaeology, New Perspectives ») a été organisé du 27 au 29 mai 2019 par François Bon (CRFJ), Yves Gleize et Robert Kool (IAA), action décisive en terme de valorisation de la recherche archéologique française en Israël et pour renforcer le partenariat stratégique entre le CRFJ et l’Israel Antiquities Authority (IAA). Les communications de ce colloque ont été mises en ligne sur la chaine youtube du CRFJ.

Le grand nombre et la forte implication des invités français et israéliens, la présence dans la délégation française de Sylvie Demurger, Diane Brami et Stéphane Bourdin (CNRS – INSH), la qualité des interventions et l’intensité des échanges, tout ceci a contribué au grand succès de ce colloque et a conduit les directions de l’IAA et du CRFJ à envisager à partir de 2020 la tenue régulière d’un colloque de méthodologie comparée France – Israël, sur des thèmes et des périodes variés (voir section F., prospectives).

Enfin, toujours pour ce qui concerne les manifestations scientifiques, une journée d’études a été organisée le 6 juin 2019 par Sandrine Costamagno et Clément Birouste (université de Toulouse Jean-Jaurès), François Bon (CRFJ) et Ran Barkaï (université de Tel Aviv), consacrée aux ontologies préhistoriques, réflexion appliquée aux groupes de chasseurs-cueilleurs.