Vient de sortir aux Editions Presses universitaires de Paris Nanterre, première édition, 2018, 480 p/ – Directeurs éditoriaux Michèle Baussant, Marina Chauliac, Sarah Gensburger, Nancy Venel – La “mémoire” fait aujourd’hui l’objet d’usages politiques, sociaux et scientifiques, nombreux comme divers. Cet ouvrage en propose une approche originale. Il fait le pari de l’approche croisée à l’échelle locale pour comprendre les dynamiques sociales de la mobilisation du passé dans les sociétés contemporaines. Il met en perspective des recherches portant sur un territoire marqué par une politique municipale forte dans le domaine mémoriel, à savoir la ville de Villeurbanne, avec d’autres terrains d’enquête conduits ailleurs, en France comme à l’étranger.