Mardi 13 octobre 2020 17h-19h (16h-18h en France) – 

Séminaire transversal CRFJ – ARCHIVAL CITY – 2e séance

[accessible à distance via zoom : Cliquez ici pour vous connecter ]

Qu’on soit historien, archéologue, sociologue, philologue ou épigraphiste, on a tous affaire à des « archives », au sens large – et parfois lâche – du terme : celles qu’on dépouille, celles qu’on gère, celles qu’on produit. L’objectif de ce séminaire est de croiser les approches et les questions autour d’un type de document qui constitue une source primaire pour les uns, une source secondaire pour les autres, en mettant particulièrement l’accent sur les enjeux méthodologiques de ce délicat « retour aux sources ». Avec quelles interrogations aborder ces collections ? Comment exploiter les archives d’administrations et d’institutions, comment traiter les fonds hétérogènes d’érudits ou de chercheurs ? Quelles archives génèrent nos disciplines ? Quelle vision – ou quelle illusion – produisent-elles, en articulation avec les artefacts et autres traces matérielles qu’elles documentent ? Comment les valoriser, les interconnecter et les rendre plus accessibles ?

Cette deuxième séance poursuit celle du 6 juillet 2020. Toutes les séances sont enregistrées et en accès libre ici :

http://www.crfj.org/retour-aux-sources-recherche-darchives-et-archives-de-la-recherche

17h00 – 18h00 : Présentations

Claude Rosental (CRFJ), « Production et usages des archives numériques en temps réel : enjeux contemporains »

Maria-Chiara Rioli (MSCA Global Fellow, Università Ca’ Foscari, Venise – FordhamUniversity, New York), « Archiver une conversion : aux sources de l’Oeuvre Saint Jacques »

18h00 – 19h00 : Discussion

Frank Alvarez Pereyre (Éco-Anthropologie)

Yoann Morvan (CRFJ)

Yann Potin (Archives Nationales ; Université Paris-Nord)

 

Pour voir l’affiche et le programme cliquer ici.