Dans les médias

/Dans les médias

Concours « Réinventer Paris » : Michèle Baussant, chercheuse au CRFJ, était membre du jury

« Réinventer Paris » : vingt-deux nuances de vert pour la capitale  ». Lire l'article « Architecture : la Mairie de Paris fait coup double avec le concours « Réinventer Paris ». Lire l'article

Par | mars 17th, 2016|Dans les médias|Commentaires fermés sur Concours « Réinventer Paris » : Michèle Baussant, chercheuse au CRFJ, était membre du jury

Dans la presse : Florence Heymann « Les déserteurs de Dieu »

A l'occasion de la sortie de l'ouvrage Les déserteurs de Dieu. Ces ultra-orthodoxes qui sortent du ghetto (Grasset, parution sept. 2015) par Florence Heymann. Dans la presse : - Article Le Monde du 14/10/15. - Article Le Point du 19/10/15. - Emission France  Culture, mise en ligne le 19/10/15 - Article dans le Canard Enchaîné du 18/11/15 - Article dans revue Regards [...]

Par | octobre 20th, 2015|Dans les médias|Commentaires fermés sur Dans la presse : Florence Heymann « Les déserteurs de Dieu »

Une ethnologie de la nostalgie

du 11/09/2015. Mentionne un article de Michèle Baussant, historienne de l’immigration affectée au CRFJ, qui  analyse la relation que la communauté des juifs d’Egypte en France entretient avec le langage. Chez ces expatriés polyglottes, les différentes langues parlées mettent en évidence un rapport nostalgique avec le pays d’origine qui se modifie selon les générations Lien vers l'article

Par | octobre 15th, 2015|Dans les médias|Commentaires fermés sur Une ethnologie de la nostalgie

Rencontre avec l’auteure d’une enquête passionnante sur ces ultraorthodoxes en rupture avec leur milieu

Article dans leJérusalem Post du 20 septembre 2015 autour de l’ouvrage Les déserteurs de Dieu. Ces ultra-orthodoxes qui sortent du ghetto (Grasset, parution sept. 2015) par Florence Heymann, Chercheur CNRS au CRFJ. Lire l'article  

Par | septembre 30th, 2015|Dans les médias|Commentaires fermés sur Rencontre avec l’auteure d’une enquête passionnante sur ces ultraorthodoxes en rupture avec leur milieu