Florence Heymann et Michel Abitbol (dir.)


Ce volume est le premier d’une publication annuelle et thématique du Centre de recherche français de Jérusalem. Il est consacré cette année aux nouvelles perspectives de l’histoire en Israël, et aux âpres polémiques suscitées par les travaux d’une génération de chercheurs qui se sont qualifiés eux-mêmes de « nouveaux historiens » et ont commencé à publier leurs recherches à une période où la société traversait une crise d’identité politique et morale, en particulier à partir de la guerre du Liban et de L’Intifada.
Depuis une quinzaine d’années donc, un vent iconoclaste souffle sur l’histoire, immédiate bien sûr, mais également ancienne ou médiévale, et sur l’ensemble des sciences humaines. À l’heure où l’on vient de célébrer le centenaire du projet visionnaire de Theodor Herzl et les cinquante ans du jeune État d’Israël, ces débats – académiques dans un premier temps, mais très vite devenus des thèmes de discorde nationale – ont mis à mal les mythes fondateurs de la nation, comme ils ont imputé à l’historiographie héroïque de l’État la « fabrication » d’une histoire conforme aux intérêts de ses dirigeants. En partie lié à l’ouverture d’archives jusque-là inaccessibles, ce phénomène nous incite à constater l’etendue des mutations de l’identité et de la culture politique israéliennes.
CNRS Editions 1998
Florence Heymann, ingénieur au CNRS, dirige la collection « Hommes et sociétés » du CRFJ (CNRS Éditions) et est rédactrice en chef des « Mélanges » du CRFJ. Elle travaille dans les domaines de l’anthropologie historique, sociale et culturelle de la tradition juive et sur les stratégies d’identité.
Michel Abitbolest professeur à l’Université hébraïque de Jérusalem, où il dirige l’Institut international Rothherg. Historien spécialiste de l’Afrique et du bassin méditerranéen, il a publié de nombreux ouvrages relatifs aux relations inter-ethniques dans le monde musulman, ainsi qu’à l’histoire du sionisme en Afrique du Nord et en France.
http://www.cnrseditions.fr/Histoire-contemporaine/2530-LHistoriographie-israelienne-aujourdhui.html