Belvoir : vue aérienne du site

Belvoir : un château hospitalier dans son environnement

La mission Belvoir, dirigée par B. Phalip (Université Clermont-2) et A. Baud (Université Lyon-2, MOM), consacrée aux états successifs du site et du château hospitalier de Belvoir (xiie-xiiie siècle) dans la vallée du Jourdain, a effectué en mai 2016 sa cinquième campagne (la quatrième dans le cadre du programme quadriennal financé par le MAEDI).

Dans la lignée des campagnes précédentes, le sondage opéré en 2014 et 2015 dans la cour centrale du château a été étendu et a permis la mise au jour partielle d’un bâtiment conservé sur plus de 30 cm en élévation et dont le démantèlement a pu être daté du milieu du xiie siècle. Ce bâtiment, dont la fonction demeure incertaine est antérieur à l’escalier menant à l’étage supérieur du château. La campagne 2016 a également mis au jour, au nord du bâtiment, plusieurs niveaux de sols en lien avec l’occupation du château ainsi que des fosses dépotoirs ayant livré un riche matériel (faune et céramique). La conservation de niveaux et de structures inconnus, antérieurs au château et situés en son cœur, est très encourageante. Parallèlement à la fouille, le plan topographique du château intérieur et sa couverture orthophotographique ont été achevés. L’enregistrement du bâti pour cette zone a été complété et vérifié. Le mobilier issu des fouilles de Meir Ben Dov a été inspecté et son étude entamée au dépôt des antiquités israéliennes à Bet Shemesh.

L’étude du lapidaire initiée en 2014 a également progressé. Le plan de la chapelle ainsi que la restitution de ses structures liturgiques ont été présentés, au même titre que d’autres résultats des fouilles, lors de la table ronde sur “Le château de Belvoir (Israël) et l’architecture fortifiée de l’Hôpital Saint-Jean de Jérusalem”, organisée à Lyon les 1-2 décembre 2016.